Comment décrocher un emploi sans expérience ? #Episode 3 : la réponse

Si vous aimez cet article, partagez-le sur : Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Comment décrocher un emploi sans expérience ? Acte III. Vous avez un entretien d’embauche en vue ! Oui, mais vous n’avez pas d’expérience… Quelles sont vos chances ?.. Cette série de 4 articles vous donne des conseils fondamentaux sur le message à transmettre au recruteur qui vous reçoit, en toute authenticité. Objectif ; l’embauche !

Beaucoup de candidats commettent des erreurs fondamentales : la première est de ne pas préparer leur entretien d’embauche… La seconde est de gaspiller le temps de l’entretien en communiquant des informations inintéressantes ou mal formulées sur leur parcours et surtout sur eux-mêmes. La conséquence sera de ne pas pouvoir prétendre à un recrutement… Vous voulez évitez ça ? Je vous invite à lire la suite…

Cet article est le troisième d’une série de 4 notions importantes qui vous permettront de vous affranchir totalement de votre manque d’expérience pour trouver un emploi :

  • Episode 1 : l’histoire
  • Episode 2 : les valeurs
  • Episode 3 : la réponse
  • Episode 4 : le sens

Avec les épisodes 1 & 2, vous connaissez maintenant l’intérêt de raconter une histoire inspirante au recruteur, en y distillant subtilement vos valeurs personnelles. Sinon, lisez les articles précédents 😉 . Ainsi, vous vous présentez comme une personne disposant de compétences « extra-professionnelles » importantes aux yeux du recruteur.

A ce stade, il est maintenant temps de parler de la réponse. Je m’explique…

Mon principe de révolution

Dans l’article Engagement professionnel : faites la révolution, je parle de l’idée d’inverser les perspectives, d’inverser les points de vue. Si vous appliquez cette idée à un entretien d’embauche, cela donne un truc intéressant ; vous vous retrouvez à la place de votre recruteur. Vous êtes vous déjà poser la question de ce qui l’anime au plus profond ?

Réfléchissez-y un instant… Si cela vous amuse, tentez de noter vos idées  sur une feuille 😉 !

Fondamentalement, un recruteur est une personne qui a un problème ! Il a un besoin de compétences pour son entreprise, qui lui manquent cruellement puisqu’il cherche à l’extérieur pour combler ce vide. Un recruteur à un problème ! Et si vous étiez sa solution ?... Nous allons tout faire pour y parvenir !

Relation « gagnant-gagnant »

Bon OK, disons le, cette formule n’est pas très séduisante et surtout très employée de partout. Mais bon, elle est judicieuse quand même, puisque c’est exactement ce qui est recherché pour un entretien d’embauche réussi. Le recruteur veut un employé compétent et le candidat veut un job qui lui permettra de faire valoir ses compétences. Et peut-être les développer pour enchainer ensuite vos #CycleRIRM vers de la promotion.

Nous voulons nous placer dans cette relation « gagnant-gagnant ». Même si vous manquez d’expérience, votre attitude et votre message pourront vous placer au premier plan pour le poste, devant les autres prétendants au poste, même expérimentés. Vous devez être la réponse au problème du recruteur !

Soyez le pari gagnant du recruteur

Sans expérience, vous embaucher est un pari pour le recruteur. Vous devez le convaincre que vous apporterez plus de valeur à l’entreprise que cela lui en coûtera de vous employer. La valeur n’est pas uniquement financière, rassurez-vous. Si vous avez un potentiel créatif, que vous êtes capable d’être innovant, vous apporterez de la valeur à votre entreprise. Cela ne génère pas forcément directement de chiffre d’affaires…

Votre relationnel, votre capacité à établir des relations convaincantes avec vos collègues et vos clients est aussi une forme de valeur majeure pour l’entreprise. C’est à son ambiance, son climat, son identité humaine que vous allez contribuer et surtout apporter votre touche personnelle !

Au cours de l’entretien d’embauche, vous devez poser des questions qui permettront de valider que les critères de l’offre d’emploi vous correspondent. Cela vous permettra ainsi de dire en quoi vous pouvez être la réponse au besoin du recruteur et de l’entreprise. Et donc réussir à convaincre de vous embaucher, vous et personne d’autre !

L’entretien d’embauche comme jauge de votre potentiel

Dans certains cas, le recruteur a au moins deux problèmes en fait… Le premier sera de trouver un candidat compétent pour le besoin actuel. Mais le monde de l’entreprise évolue tous les jours et il faut sans cesse innover et s’adapter…

Le second enjeu pour le recruteur sera donc d’évaluer votre potentiel à suivre toutes ces évolutions. Au-delà de les suivre, je devrais dire qu’il faudra les dépasser, les anticiper, les développer. Si vous avez le potentiel pour répondre à ces enjeux, le recruteur sera comblé ! Attendez-vous à des questions portant un peu plus loin que le poste ciblé par l’annonce, surtout si vous êtes jeune et sans expérience (et donc plein d’avenir !). Vos valeurs… 😉

Votre réponse devra être très souvent pour maintenant, mais aussi pour un peu plus tard. Pour en savoir plus sur la manière de « pro-activer » votre potentiel, je vous invite à télécharger gratuitement mon e-book sur le sujet :

Les techniques de l’entretien d’embauche

Un entretien d’embauche est un moment qui passe très vite. Il doit être un concentré de bonnes informations à votre sujet. Il doit être l’occasion de poser les bonnes questions et bien sûr, de formuler les meilleures réponses possibles. C’est vraiment l’occasion de s’assurer de la bonne adéquation entre les besoins de l’entreprise et les vôtres. C’est un peu technique !

Tout ceci mérite donc quelques astuces. J’en détaillerai certaines prochainement dans d’autres articles ou vidéos sur jobmentoring.fr ou jobmentoring-tv ! Pour rester en contact, entrez simplement votre e-mail et recevez mon e-book en cadeau :

Comment décrocher un emploi sans expérience : la réponse

Pour votre recherche d’emploi sans expérience, vous venez d’acquérir une troisième clé importante ! Vous devez être la réponse au problème du recruteur. Encore plus fort, si vous parvenez à lui faire sentir que vous avez le potentiel d’évoluer, vous comblerez aussi son besoin futur !

Pour clôturer cette série, et tendre vers la réussite, il y a encore une dernière orientation : le sens !... Kesako ?

Avant de passer à l’article suivant, merci de me laisser vos commentaires sous l'article pour me dire ce que vous en pensez !

Et pour aller plus loin, rendez-vous sur mon autre site powermentoring !

Les secrets d'un parcours pro réussi

Plus d'articles...

Si vous aimez cet article, partagez-le sur : Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *