Parcours professionnel : pourquoi Fabrice n’évoluera jamais ?

Si vous aimez cet article, partagez-le sur : Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Vouloir évoluer dans son travail est le souhait de plein de gens. Avoir un parcours professionnel épanouissant et réussi intéresse beaucoup de personnes. Pourtant, ce n’est pas si simple. Il y a trois facteurs qui déterminent si une personne a un caractère évolutif ou non.

Les 3 facteurs d’un profil évolutif

Le premier facteur est celui d'être capable d’entendre et d’accepter des critiques. On parle aussi de feedback !

Le second est celui de pouvoir remettre en cause des acquis ou des certitudes pour finalement accepter le principe de la nécessité de changer.

Le troisième est simplement l’attitude générale de la personne, son câblage interne à un instant t. Je ne parle pas de QI, d’intelligence. Je parle de la manière de percevoir les évènements où les signaux émis par l’environnement et de les traiter : être plus ou moins ouvert à une certaine réalité différente de la sienne.

Pourquoi Fabrice n’évoluera pas ?

Au cours d’un entretien individuel, je me suis rendu compte que Fabrice n’a aucune de ces 3 capacités - ou s’il en dispose, elles sont bien cachées (il y a toujours un espoir). Pourtant, Fabrice prétend vouloir évoluer. Actuellement, c’est impossible car il ne s’en donne pas les moyens et ne comprends pas pourquoi. 

Facteur1 : entendre, accepter les feedback

Dans un environnement qui change tout le temps et qui est aussi complexe que le nôtre, les feedback sont hyper importants. On ne peut pas faire sans. On a besoin d’apports et d’analyse pour comprendre les règles du jeu, la manière dont cela fonctionnent (les mécanismes). Et encore plus besoin de retours sur la manière dont on se comporte dans cette environnement (l’attitude).

Être dans une organisation qui donne du feedback est donc une nécessité ! Mais il y a encore mieux : demander des feedback ! À partir de là, vous montrez un visage différent de la majorité des gens autour de vous : vous êtes proactif, vous êtes au premier rôle de votre parcours pro ! Vous intégrez les remarques pour ajuster votre savoir-être. Cela montre vraiment que vous êtes capable d’apprendre tout le temps.

Facteur2 : se remettre en cause et accepter le changement

On peut avoir deux attitudes face au changement : soit on le craint et on le subit, soit on le provoque. Le craindre est le fond de commerce de bon nombre d’organisations ou de personnes...

Changer génère de l’inconfort dans le sens où cela projette hors de sa zone de confort. OK, on aurait pu rester dans nos grottes préhistoriques ! Perso, je préfère que nos ancêtres aient accepté le changement, mieux, l’ait provoqué !

Dans le monde professionnel, s’adapter et changer est obligatoire pour rester dans le coup. Disposer de la faculté à être acteur du changement est encore un niveau d’aptitude plus puissant et plus élevé. A vous de choisir votre camp. Cela passera souvent par des remises en cause plus profondes et difficiles que l’immobilisme, mais les résultats produits sur votre personnalité et votre parcours pro n’en seront que plus percutants ! Croyez moi 😉

Facteur3 : câblage interne “attitude ouverte”

C’est le facteur le plus délicat à travailler et à percevoir. Être ouvert peut sembler subjectif. C’est d’ailleurs en gros ce que Fabrice a cherché à me renvoyer comme argument défensif : est-ce que ta vision est la bonne, voire pourquoi serait-elle meilleure que la mienne ? Sais-tu te remettre en cause, au fait ?... J’adore !

Il est subjectif justement si on n’est pas ouvert. Être ouvert permet d’accepter qu’il y a d’autres réalités que la sienne, de les analyser et de s’en faire un avis personnel. Faire fie de l’avis tout prêt, dicté et fini des autres pour rester ouvert.

Le câblage interne est une autre notion encore plus complexe et puissante ; il détermine votre personnalité profonde.

Être ouvert vous permettra de considérer les choses selon plusieurs angles. Vous percevrez donc plus de signaux différents et vous pourrez donc prendre plus de choses en compte pour votre développement personnel. Votre parcours professionnel sera nourri de plus d’informations et d'ingrédients. Vous serez donc plus à même de grandir rapidement.

Aborder les choses de cette façon est un câblage interne assez différent, qui ouvre la porte à une lecture du monde bien plus riche. C’est comme tout ; cela se travaille, se décide et s’influence par des choix personnels.

Votre attitude façonne votre parcours professionnel

Ces 3 facteurs font partis de points qui déterminent le caractère évolutif d’une personne dans le monde professionnel. Ce sont les bases d’une attitude proactive, d’un comportement tourné vers la réussite. Comme beaucoup de choses, au plus profond, la décision d’agir vous revient. C'est rarement de la faute des autres ou de l'extérieur ; la décision vient de vous, votre potentiel est en vous !

Mettre en œuvre ces 3 facteurs vous place au cœur de la phase de #Reconnaissance du #CycleRIRM ! Pour encore plus de réussite sur votre parcours pro, je vous recommande de consulter les 5 conseils de ce pilier disponibles dans la formation vidéo “avoir une vie professionnelle percutante et maîtrisée” sur http://powermentoring.fr !

Pour en savoir plus, cliquez ici ! Voir un extrait ici ! Ne vous en privez pas !

Les secrets d'un parcours pro réussi

Je vous remercie pour votre commentaire, réagissez à cet article.

Plus d'articles...

Si vous aimez cet article, partagez-le sur : Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *